Nourriture traditionnelle en Corée du Sud

Corée du Sud

Cuisine coréenne

Les couleurs jouent un rôle majeur dans la nourriture - chaque couleur a une signification. La cuisine coréenne est très variée. Contrairement à nous, les Coréens ne consomment pas beaucoup de viande et la base de chaque repas est un bol de riz, une soupe et de nombreux petits bols appelés banchan.

Les banchan typiques comprennent également le traditionnel kimchi épicé (chou spécialement préparé et mariné pendant longtemps avec de l'ail et d'autres arômes locaux). Les plats qui valent vraiment la peine d'être essayés sont le bibimbap - un mélange savoureux et digeste de légumes, de viande et d'œufs servi sur du riz, le bulgogi - de fines tranches de bœuf grillé marinées dans une sauce soja sucrée, le jeon - des crêpes épicées généralement servies avec des fruits de mer et des oignons nouveaux, ou le jjigae - de la viande mijotée dans une sauce épaisse servie encore frémissante dans une marmite en terre cuite chaude. Parmi les boissons les plus populaires, on trouve différents types de thé, qui ne sont pas nécessairement fabriqués à partir de feuilles de thé, comme le yujacha - thé au citron - et l'insamcha - thé au ginseng.

Prix habituels dans les restaurants

Le prix habituel d'un repas chaud varie entre 10 000 et 20 000 krw. Vous pouvez souvent acheter des boissons dans les distributeurs automatiques - 1.000 krw / 250 ml (dans les parkings, les monuments, les musées, etc.). Comme partout, on trouve des chaînes internationales comme McDonald's ou Burger King, mais aussi des fast-foods locaux (par exemple, Isaac Toast Myeongdong à Séoul - toast pour 3.000 krw). Si vous voulez essayer un restaurant plus haut de gamme, vous trouverez Jung Sik Dang à Séoul, où un menu de quatre plats vous coûtera 60 000 krw.

Cet article peut contenir des liens d'affiliation pour lesquels notre équipe éditoriale peut percevoir des commissions si vous cliquez sur le lien. Voir notre page sur la politique publicitaire.