Que faire à Corée du Sud

Corée du Sud

Treks

Les Coréens adorent les randonnées, surtout le week-end. Si vous partez en randonnée en été, il y a de fortes chances que vous soyez entouré de photographes enthousiastes de tous âges. L'altitude des sommets montagneux varie de quelques centaines de mètres à plus de mille. Le plus haut sommet (le volcan éteint Halassan) peut être escaladé. L'une des destinations les plus populaires, même pour les Coréens, est le parc national de Mudeungsan, près de la ville de Gwangju, dans la moitié sud de l'île. Il est facile de s'y rendre depuis la ville en bus (n°54) ou en taxi, qui coûte 5 $ (2017).

Parc Hallasan

Hallasan, sur l'île de Jeju, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de sa flore et de sa faune intéressantes. Le parc comprend la plus haute montagne de Corée du Sud, qui peut être escaladée. L'ascension peut se faire confortablement en une journée. Le temps sur l'île varie beaucoup, alors assurez-vous d'être bien équipé. En fonction de votre forme physique, vous pouvez choisir la distance à parcourir dans le parc. Hallasan offre 7 possibilités de sentiers : Eoseungsaengak (1,3 km), Seokgulam (1,5 km), Yeongsil (5,8 km), Eorimok (6,8 km), Donnaeko (7 km), Gwaneumsa (8,7 km) et Seongpanak (9,6 km). Il est également possible de camper dans le parc moyennant un droit d'entrée.

Colline d'Anmiongogage près de la ville de Changwon

Cette colline de 9 km de long s'étend de Taebaek - dong à Jinhae à Anmin - dong à Changwon, dans la partie sud de l'île principale. Du sommet, on peut voir le port de Jinhaema, la montagne Ungsan, Sirubong ou Cheonjabong. On peut y faire de la randonnée, de la voiture ou du vélo.

Plongée

La plongée n'est pas l'une des activités les plus populaires. Par conséquent, si vous êtes novice en la matière et que vous souhaitez vous y essayer, vous ne pourrez probablement pas vous contenter de cours en anglais. De nombreux centres se trouvent sur les côtes sud et ouest. L'île de Jeju (Chedzu) offre aux plongeurs une expérience unique avec son mélange unique d'espèces d'eau chaude et d'eau froide.

Plages

La Corée n'est pas un pays où l'on se rend souvent pour se détendre au bord de la mer, mais il y a tout de même quelques plages qui valent la peine d'être visitées si l'on est un amoureux de la mer. La plage la plus célèbre est celle de Haeundae (dans le sud de la Corée), qui est magnifique quel que soit le temps. Elle se trouve à 5 heures de route de Séoul, ou à 2 heures en train express, pour lequel vous paierez un supplément considérable. La plage de Gwangalli, au sud de l'île, est l'une des plus fréquentées. Située au centre de la ville, elle est plus propice aux promenades et aux jeux avec les enfants. On y trouve de nombreux restaurants et clubs. La plage de Hamdeok est l'une des plus célèbres de l'île de Cheddar. En été, elle est très fréquentée, mais la mer est propre et calme. La plage de Hyeopjaje est une autre plage célèbre de l'île de Chediz. Une autre option consiste à se rendre sur l'une des petites îles, comme Gwanmaedo, où les plages ont tendance à être vides.

Vie nocturne

Si vous aimez les bars et la musique, en particulier le hip-hop, rendez-vous dans l'un des nombreux clubs de Séoul (comme le Club Arena ). En revanche, si vous voulez quelque chose de plus "occidental", rendez-vous au Bar Woodstock. La plage de Gwangalli s'anime également la nuit, avec de nombreux restaurants.

Le shopping

La plupart des possibilités de shopping en tout genre se trouvent à Séoul. Il y a de grands centres commerciaux et de petits marchés. Vous trouverez également un large éventail de boutiques hors taxes, telles que le magasin principal hors taxes Shilla ou Lotte. Si vous voulez faire plaisir à vos petits, rendez-vous, avec ou sans eux, au centre commercial de vêtements pour enfants Burdeng (coréen : 부르뎅 아동복). Le quartier le plus célèbre, et pas seulement parmi les accros du shopping, est sans aucun doute Myeong-dong (명동), qui se compose de deux rues principales, l'une commençant à la station de métro Myeong-dong (ligne 4) et l'autre au Lotte Department Store à Euljiro. Outre les vêtements, les chaussures, les produits locaux ou les réductions, on y trouve également de nombreux restaurants et fast-foods. De nombreux restaurants de ce quartier sont spécialisés dans le dongaseu (côtelette de porc) et le kalguksa (soupe de nouilles). Une autre zone commerciale très touristique est la célèbre rue Insa-dong. Il s'agit d'une petite rue du centre-ville qui est littéralement couverte de boutiques de souvenirs, de vieux dessins et de fournitures de calligraphie, de restaurants traditionnels, de salons de thé ou de galeries d'art. Dans la partie sud de l'île, plus précisément à Gurye, vous pourrez visiter des marchés alimentaires traditionnels. Ils ont lieu environ six fois par mois. Le marché en plein air de Haeundae mérite également d'être mentionné et ne doit pas être manqué par les amateurs de nourriture et de cuisine.

Un éventail, des masques en bois ou des lanternes traditionnelles sont des souvenirs typiques à rapporter à quelqu'un. Vous pouvez également rapporter du thé de bonne qualité ou des produits cosmétiques coréens naturels.

Parcs et réservations

Si vous choisissez l'un des parcs de Corée du Sud, vous ne serez pas déçu, car vous avez le choix entre les plus célèbres d'entre eux : Parc national de Bukhansan (en plein Séoul), Seoraksan (site de Sokcho), Parc national de Hallasan (île de Jeju), Mudeungsan (région de Gwangju), Naejangsan (site de Jeongeup), Gyeongju (région de Gyeongju) ou encore le Parc national de Jirisan.

Il existe de nombreux parcs en Corée. Rien qu'à Séoul, vous pouvez visiter le parc Bukhansan, d'où vous aurez une vue spectaculaire sur toute la ville. L'ascension est l'une des plus modérément difficiles, mais toute personne qui marche en montagne peut la faire. Outre le parc Bunkhansan mentionné ci-dessus, vous pouvez également vous rendre au parc Hangang, où se trouve une belle fontaine jaillissante. À Yeouido Hangang, vous pouvez prendre un en-cas ou plutôt un petit-déjeuner, car par beau temps, le parc est généralement bondé de touristes et de locaux. Autour de la tour N à Séoul se trouve le parc du même nom - Namsan. Par beau temps, on peut y admirer la vue sur la ville de Séoul.

Les Coréens sont très soucieux de leur hygiène et de leur propreté. L'accès à certains parcs est gratuit, d'autres sont payants. Il est également possible de passer la nuit dans les parcs, soit dans l'un des hôtels adjacents, soit dans des temples (par exemple, le temple Gayasan dans la province méridionale de Gyeongsang). Le parc national de Jirisan, dans le sud-ouest de l'île, est l'un des plus grands. Vous pouvez circuler librement dans le parc, mais les randonnées sont interdites du coucher du soleil jusqu'à deux heures avant le lever du soleil.

Parc Hallim sur l'île de Jeju

Un grand parc qui peut être apprécié par presque tous les temps. Il s'agit essentiellement d'une sorte de jardin botanique. Outre les palmiers plantés le long de la route, les plantes subtropicales, les bonsaïs ou les chutes d'eau, vous pourrez admirer les grottes de Hyeopjaegul et de Ssangyonggul.

Île de Gwanmaedo

L'île de Gwanmaedo, anciennement Bolmae, fait partie du parc national de Dadohae. Outre de belles plages, vous y trouverez des falaises rocheuses ou des forêts de pins. L'île abrite des magasins, des restaurants, des hôpitaux, des agences de location de vélos, etc. Il est facile de s'y rendre en ferry.

Île de Ganghwado

L'île est située sur la côte ouest de la Corée et fait techniquement partie d'Incheon. Outre la nature et l'histoire, vous pouvez également admirer le café de l'île de Ganghwa et découvrir comment il est possible que ces deux maisons se fassent encore face.

Grottes

Parmi les autres attractions touristiques du pays figurent les grottes. Sur l'île de Jeju, outre les grottes de Hyeopjaegul et de Ssangyonggul, vous pouvez également visiter Majanggul, un tunnel de lave d'environ 13 km de long. Parmi les autres grottes, citons Gwangmyeong. Vous pouvez vous promener librement dans le réseau de grottes, certains tunnels sont même éclairés de couleurs intéressantes. La visite dure environ une heure et coûte environ 6 000 wons. Parmi les grottes les plus naturelles, Geumganggul est creusée dans le rocher de Seoraksan, à environ 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'ascension de cette grotte demande un certain travail, mais en retour, vous serez récompensé par une vue magique sur la vallée. Les amateurs de grottes à stalactites apprécieront la grotte naturelle de calcaire de Baengnyong, dans la province de Gwangwon. L'entrée de la grotte coûte 15 000 won.

Plantations de thé

Les amateurs de thé vert apprécieront une véritable plantation de thé. Hadong, dans le Gyeongsangnam-do, et Boseong, dans le Jeollanam-do, sont les deux plus grandes plantations du pays. Si la première est connue pour sa riche histoire, la seconde l'est davantage pour ses vues spectaculaires. À Boseong, vous pourrez également déguster toutes sortes de spécialités à base de thé vert, de la crème glacée aux nouilles vertes.

Sports d'hiver

Les stations de sports d'hiver ne sont pas parmi les plus réputées, même si les Jeux olympiques d'hiver s'y dérouleront en 2018. Le ski peut être pratiqué à la périphérie de la région de Gangwon, de même que le patinage sur glace, très apprécié des Coréens. La station de Muju, dans le parc national de Deogyusan, est une autre option. Cette station est la plus populaire et la plus réputée parmi les Coréens. La station de ski Alpensia, dans le nord-est du pays, dispose de 6 pistes pour les snowboarders et les skieurs. La station de ski Elysian Gangchon, dans le nord du pays, peut attirer l'attention par ses vues panoramiques sur les montagnes environnantes. La station est ouverte 24 heures sur 24. Vous pouvez choisir d'acheter un forfait de ski pour 4, 6 ou 8 heures. (Vous payez 54 000 wons pour un forfait de 4 heures, 64 000 wons pour un forfait de 6 heures et 74 000 wons pour un forfait de 8 heures). Si cela ne suffit pas, vous pouvez toujours skier la nuit. Soit de 19h00 à 24h00 (60 000 wons), soit de 22h00 à 4h00 (50 000 wons), soit encore de 24h00 à 4h00 (40 000 wons).

Pour les enfants

Les enfants ne s'ennuieront pas en Corée du Sud et leurs parents non plus. Si vos petits aiment les parcs d'attractions, ils adoreront le célèbre parc à thème Lotteworld, qui est un peu un mélange entre Disneyland et Motherland, et vous pourrez faire la fête avec les enfants jusqu'à 22 heures. Il est également facile de s'y rendre en transports publics. Il y a parfois des réductions sur l'entrée : (http://funtastickorea.com/p/lotte-world-ticket-discount). Mais ce n'est pas tout. La Corée propose également, par exemple, un musée de l'ours en peluche (pour en savoir plus : http://en.teseum.net/). Si vous avez un petit scientifique à la maison, allez avec lui au musée du hibou. Pour en savoir plus : http://www.owlmuseum.co.kr/main1.html ou le musée interactif des enfants, qui fait partie du musée national. Ici, les enfants peuvent tout toucher et sentir. Une véritable école du jeu en action. Plus d'informations : (http://english.visitkorea.or.kr/enu/ATR/SI_EN_3_1_1_1.jsp?cid=1215579)

Vous ferez votre bonheur et celui des enfants en vous rendant dans un aquarium, plus précisément l'aquarium de Hwajinpo (화진포 해양박물관), situé dans le nord de l'île. Outre diverses espèces de crustacés et de poissons, vous pourrez voir un film en 3D ou marcher sous 300 tonnes d'eau dans un tunnel sous-marin. Les adultes paient 5 000 won pour cette attraction.

En plus des attractions déjà mentionnées, vous pouvez emmener les enfants dans l'un des parcs ou à la grotte
Manjanggul sur l'île de Jeju.

Pour les romantiques

Si vous êtes un romantique dans l'âme et dans le corps, visitez la Corée au printemps, lorsque les cerisiers sont en fleurs et que vous apprécierez les promenades et les festivals. La Corée compte de nombreux parcs. Vous pouvez vous promener sur l'île de Chedzu ou le long de la rivière Yeojwacheon, dans la partie sud de l'île. Vous pourrez respirer le parfum des cerisiers en fleurs et prendre un selfie sur le pont. Vous pouvez combiner une promenade le long du cours d'eau avec une visite du parc Jangboksan. Outre les cerisiers en fleurs, on y trouve des ponts typiques, diverses sculptures artistiques, des bancs pour se reposer ou différentes sortes d'engins de sport.

La culture

La Corée du Sud a une histoire différente, mais aussi une culture différente. Selon vos préférences, vous pouvez visiter le musée du cristal, le musée Samsung, le musée du thé, le musée de l'amour, le musée du bonsaï ou l'exposition d'œuvres d'Alphonse Mucha. Des spectacles variés sont souvent organisés dans les palais royaux. Il convient également de mentionner le Seoul Arts Center, où des concerts ou des ballets sont généralement organisés.

Musées intéressants

63 Art (63 아트)

Ceux qui aiment voir le monde d'en haut devraient visiter 63 Art. Vous vous trouverez à 246 mètres au-dessus du niveau de la mer et le monde sera littéralement à vos pieds. Ce lieu offre une expérience culturelle extraordinaire, un musée d'art et une vue sur le magnifique paysage de la rivière Hangang. Vous devrez débourser 13 000 won pour vivre cette expérience. Si vous êtes étudiant ou retraité, vous bénéficiez d'une réduction.

Musée du meuble

Même si vous faites partie des personnes qui ne visitent pas les musées et qui ont la chair de poule à l'idée d'en visiter un, pensez-y. Vous y trouverez plus de 2 000 pièces de mobilier traditionnel coréen ou de maisons traditionnelles. La visite guidée dure environ une heure et coûte 20 000 wons. Pour en savoir plus : http://www.kofum.com/.

Vous voulez savoir ce que c'est que d'embrasser Spiderman, d'être entre les dents de Marilyn, de nourrir Mona Lisa avec une paille, ou simplement de faire partie d'une œuvre d'art ou d'être la vedette d'un écran de cinéma ? Alors, rendez-vous dans l'un des nombreux musées de l'illusion. Que vous visitiez le Trickey Museum, le Alive Museum Insadong ou le 3D Black Art Museum, vous vous amuserez beaucoup, et pas seulement les jours de pluie.

Les palais

Nous connaissons les palais coréens grâce à de nombreux films asiatiques, mais il y en a vraiment une pléthore dans tout le pays.

Palais Gyeongbokgung (경복궁)

Construit au XIVe siècle, ce palais, souvent connu sous le nom de Palais du Nord, est considéré comme le plus célèbre, le plus beau et le plus grand des palais. Vous pouvez vous promener dans les jardins pendant des heures et des heures en admirant la culture asiatique que nous connaissons par les films. Vous pouvez même revêtir des costumes traditionnels coréens et en faire l'expérience par vous-même. Ne venez pas ici le mardi, jour de fermeture. L'entrée coûte environ 3 000 won. Pour plus d'informations, visitez : http://www.royalpalace.go.kr/html/eng/main/main.jsp.

Palais national (국립고궁박물관)

Si vous avez l'habitude de visiter des musées et que vous êtes féru d'histoire, visitez le Palais national. Vous y trouverez de nombreux objets historiques de la dynastie Joseon, et vous ne paierez pas un centime.

Palais Changdeokgung et Huwon (창덕궁과 후원)

Le palais de Changdeokgung a été le lieu le plus important pour de nombreux rois de la dynastie Cheongsun. C'est un lieu célèbre non seulement pour la dernière demeure des rois, mais aussi pour ses immenses arbres de plus de 300 ans. Aujourd'hui classé au patrimoine de l'UNESCO, c'est l'un des sites historiques les plus traditionnels. La visite coûte 3 000 wons et vous pouvez obtenir de plus amples informations à l'adresse suivante : http://eng.cdg.go.kr/main/main.htm.

Temples

Outre un grand nombre de palais, vous trouverez également des temples bouddhistes dans le pays. Certains sont payants, d'autres sont totalement gratuits. Le temple Bongeunsa se trouve à Séoul. Chaque année, en septembre, une cérémonie bouddhiste appelée Jeongdadaebulsa s'y déroule. Un autre temple que vous pouvez visiter dans la capitale est le temple Myogaksa. Dans certains temples bouddhistes, vous pouvez passer la nuit sur place et participer à un programme de purification qui comprend le lever matinal, la marche et la méditation. Outre les temples déjà mentionnés, d'autres temples du pays peuvent être utilisés à cette fin. Le temple Haeinsa, dans les montagnes Gayasan, en est un exemple. Vous pouvez choisir d'y passer un week-end complet (programme de deux jours et d'une nuit), ce qui coûte 50 000 won, ou la semaine, où le programme est davantage axé sur la relaxation. Parmi les autres temples qui proposent des nuitées et un aperçu de la culture coréenne et du bouddhisme, citons le temple Geumsansa, dans la province septentrionale de Jeolla. Vous pouvez y prendre une tasse de thé avec les moines ou suivre une leçon de Seon (zen coréen).

Villagehanok de Bukchon ( 북촌한옥마을)

Un village en plein Séoul où l'on trouve plus d'une centaine de maisons typiques, appelées hanok. Le nom Bukchon se traduit par village du nord. Vous pouvez vous promener parmi les maisons pendant des heures et apprendre à mieux connaître et comprendre la culture coréenne. Aujourd'hui, on y trouve également un grand nombre de restaurants, de maisons de thé et de possibilités d'hébergement, entre autres.

Busan Gamcheon Cultural Village (부산 감천문화마을)

Si vous aimez l'art moderne et non conventionnel et que vous admirez, par exemple, la maison de l'architecte Hundertwasser à Vienne, rendez-vous ici. Les maisons sont construites en terrasses et jouent sur les couleurs. En vous promenant, vous verrez peut-être une poupée Barbie attachée à une maison ou de petites sculptures colorées d'oiseaux à tête humaine.

Les villages historiques d'Andong Hahoe et de Gyeongju Yangdong

Ces deux villages ont été fondés entre le 14e et le 15e siècle sur le site de Gyeongsangbuk-do. Ils sont bien conservés et constituent un bon exemple de ce que l'on appelle les villages claniques. Ils montrent clairement comment on vivait à l'époque de la dynastie Joseon.

Cet article peut contenir des liens d'affiliation pour lesquels notre équipe éditoriale peut percevoir des commissions si vous cliquez sur le lien. Voir notre page sur la politique publicitaire.